POE Edgar. POE Edgar.

Le Corbeau. The Raven. Poëme par Edgar Poe. Traduction française de Stéphane Mallarmé, avec illustrations par Édouard Manet. Paris, Richard Lesclide, 20 mai 1875 ; très grand in-folio monté sur onglets de [1] f. (titre), [10]ff., [4] pl. plus l' « ex-libris » (demi-feuille volante de papier parcheminé placée face au titre), reliure maroquin noir, grand rectangle de peau de vélin ivoire fixé sur les plats avec titre en grandes lettres dorées sur le premier, tête dorée, non rogné, premier plat de couverture de papier parcheminé, illustré, conservé, étui (Alix). ÉDITION ORIGINALE DE LA TRADUCTION DE STÉPHANE MALLARMÉ. Textes anglais et français juxtalinéaires. La date de l'achevé d'imprimer (20 mai) est fictive, le livre n'ayant paru que le 4 juin. L'ILLUSTRATION D'ÉDOUARD MANET, D'UNE FACTURE SAISISSANTE, CONSISTE EN 6 LITHOGRAPHIES ORIGINALES AINSI RÉPARTIES : deux grandes vignettes l'une décorant la couverture, l'autre l'ex-libris (sur une demi-feuille de papier parcheminé reliée face au titre) et 4 compositions hors texte ici tirées sur papier vergé de Hollande, signées E M : profil d'une tête de corbeau (couverture) ; corbeau aux ailes éployées (ex-libris) ; Sous la lampe ; À la fenêtre ; Le corbeau sur le buste ; La chaise. - Reproduction ci-dessous et en page quatre de couverture. Ces estampes sont en fait des autographies, procédé ayant permis le transfert sur une pierre (ici sur une plaque de zinc) d'un dessin exécuté sur un papier « à report » à l'aide d'une encre grasse. Les dessins au pinceau et à l'encre autographique de Manet reportés sur zinc furent tirés par Lefman le spécialiste de cette technique. Poe prétendument représenté par Manet dans ces compositions ressemble étrangement à Mallarmé lui-même. SUR L'EX-LIBRIS MALLARMÉ A ÉCRIT DE SA MAIN : À M. Hochedé (Gazette des Beaux-Arts). Exemplaire offert par MM. E. Manet S. Mallarmé.- Le poète a apposé sa signature sous celle du peintre. Critique et amateur d'art, ami des Impressionnistes, Ernest Hoschedé allait mourir en 1891. Sa veuve épousera Claude Monet l'année suivante et son fils épousera Blanche, la fille du premier mariage de Monet. Quelques petites rousseurs sur la couverture et l'ex-libris. Infime auréole marginale au second feuillet. Tirage annoncé à 240 exemplaires sur papier vélin de Hollande (n° 80, signé par l'auteur et par l'artiste). Selon des recherches récentes, 140 exemplaires seulement furent fabriqués (cf. J. Wilson - Bareau et Br. Mitchell, « Tales of a Raven. The origins and fate of Le Corbeau by Mallarmé and Manet » in Print Quaterly, VI, n° 3, septembre 1989, pp. 258 - 307).

Accès abonné
Tous les lots de la vente aux enchères
En savoir plus
Le résultat de ce lot / l'estimation de ce lot