SÈVRES SÈVRES

Deux plateaux de saucières en porcelaine tendre à décor polychrome au centre de semis de fleurettes et sur le bord d'un ruban carmin et bleu et guirlandes de fleurs entre deux filets perlés or. Marquée: LL entrelacés, lettre-date GG pour 1784, marque du peintre Geneviève-Louise Bouillat et du doreur Vandé. L.: 29,7 cm. PROVENANCE: Acquis par Pierre-Edmé-Berthelin de Mauroy, Inspecteur honoraire de la manufacture royale de Sèvres, le 25 novembre 1784. Ancienne collection Anatole Demidoff, prince de San Donato (1812-1870). Palais de San Donato à Florence, vente Me Charles Pillet, Paris, 23 Boulevard des Italiens, le 23 mars 1870, lot 177. Ancienne collection Adolphe Lion, Paris. Les deux plateaux de saucière, l'assiette et le gobelet litron proviennent du service livré le 25 novembre 1784 à Pierre-Edmé de Mauroy, inspecteur de la manufacture royale de Sèvres, pour le compte de tiers inconnus, la décoration décrite: rubans, guirlande et bouquets dans les registres de la manufacture. Il s'agit de l'unique paire de plateaux de saucières livrée au prix de 60 livres pièce. Les registres des travaux des peintres et des enfournements permettent de suivre l'élaboration de ce service dont Mme Bouillat exécuta le décor de ces plateaux le 21 septembre 1784 (Arch. CC, Vl'1, fol 115). La dorure fut appliquée par Vandé dans la fournée du 8 novembre 1784 (Arch. CC, Vl'1, fol 115) ANATOLE DEMIDOFF, PRINCE DE SAN DONATO Anatole est né à Saint-Pétersbourg, le 5 avril 1812 dans une famille qui possède une immense fortune grâce à l'exploitation industrielle de mines dans l'Oural. Dès 1815, son père Nicolas Demidoff (1773-1828) s'établit de façon permanente à Paris et s'installe à l'hôtel Montholon en 1802 et à l'hôtel de Montesson en 1811. À la mort de sa femme en 1818, il entreprit de faire construire une fastueuse résidence à San Donato près de Florence, qu'il décora de tableaux contemporains et anciens, d'Antiques, d'objets d'art acquis avec frénésie sur le marché de l'art. À la mort de Nicolas en 1828, Anatole augmente encore considérablement la collection familiale et partage sa vie entre Paris et San Donato, et devient conseiller d'État et chambellan du Tsar de Russie. Sa passion pour Napoléon Bonaparte a conduit à son mariage en 1840 avec la princesse Mathilde (1820-1904), fille du prince Jérôme Bonaparte, roi de Westphalie (1784-1860). Son énorme collection d'ouvres d'art exposée dans les quatorze salons du Palais de San Donato a été progressivement vendue à Paris en 1863, 1868 et 1870 et à Florence en 1880

Accès abonné
Tous les lots de la vente aux enchères
Le résultat de ce lot / l'estimation de ce lot