Maurice DUFRÊNE (1876-1955) Banquette en noyer blond, placage de citronnier et Maurice DUFRÊNE (1876-1955)

Banquette en noyer blond, placage de citronnier et filets d'amarante à assise rectangulaire reposant sur quatre pieds galbés se prolongeant sur des accotoirs à décor sculpté de motifs végétaux et de fleurs de pavots. Garniture entièrement recouverte d'un velours ocre. Vers 1910. H: 67 cm L: 91 cm P: 42 cm (légers manques) A bench in lemon tree veneer and fine lines of amaranth and carved with plant motifs and poppies. Upholstered in ochre coloured velvet. Circa 1910. H: 26 1/3 in L: 36 in D: 16 1/2 in Maurice Dufrêne est considéré comme un des grands décorateurs et ébénistes français du début du Xxème siècle. Débutant en pleine époque de l’Art nouveau, il réagit très tôt contre les excès de ce style. Il tend à simplifier et calmer les lignes exubérantes propres à l’Art Nouveau en conférant à ses créations une simplicité volontaire empreinte de symétrie. Par la suite, préoccupé par les questions d’adaptation des modèles à la production industrielle et à leur diffusion dans un large public, il dirigera, à partir de 1921, la Maîtrise des Galeries Lafayette (Primavera au Printemps dès 1912 avec René Guilleré, Pomone au Bon Marché avec Paul Follot, le Studium au Louvre). L’exceptionnel ensemble que nous vous proposons, commandé directement à Maurice Dufrêne en 1912 illustre bien cette période de création qui rompt avec cette ligne « coup de fouet » du début du siècle pour s’assagir, se synthétiser puis par la suite se géométriser. Les motifs sculptés floraux bien que naturels, prennent une forme plus carrée et s’inscrivent dans une continuité qui suit la ligne du meuble. Maurice Dufrêne is considered to be one of the greatest decorators and cabinet makers of beginning of the twentieth century. He began his career in the middle of the Art Nouveau period but soon refused the excess of that style, preferring to calm down the exuberant Art Nouveau lines by bringing more simplicity and symmetry to his creations. Then, as he was preoccupied by the question of adapting the models to industrial production and their distribution to the general public, from 1921 he directed the Maîtrise of Galerie Lafayette (from 1912 Primavera in the Printemps with René Guilleré, Pomone in the Bon Marché with Paul Follot and the Studium in the Louvre). The exceptional set that we propose was ordered from Maurice Dufrêne in 1912 and illustrates well this period of creation that broke with the extreme forms of the beginning of the century to become more subdued, to synthesize and finally to become more geometric. Although the carved floral motifs stayed natural they became more square shaped, following the lines of the furniture

Accès abonné
Tous les lots de la vente aux encheres
En savoir plus
Le résultat de ce lot