Albert GOULLÉ (1844-1918) Écrivain et journaliste, rédacteur au Cri du peupl Albert GOULLÉ (1844-1918)

Écrivain et journaliste, rédacteur au Cri du peuple, condamné par contumace pour sa participation à la Commune de Paris. Manuscrit autographe signé, Le Premier Mai 1894 en Amérique, 1895; 8 pages in-4. Article sur le Premier Mai, publié dans la Petite République du 1er mai 1895. « La célébration du 1er mai, communion fraternelle des ouvriers par-dessus les frontières qui les parquent en nations, a déjà une histoire. Nous eûmes en France, il y a deux ans, les scandaleuses charges policières de la place de la République (quelle République?). Antérieurement chez nous encore, la Macbeth bourgeoise s'était fait aux mains l'ineff açable tache de sang de Fourmies. L'an dernier, l'événement capital eut les États-Unis pour théâtre ». Et il raconte longuement la grève de 250.000 mineurs, leur marche sur Washington menés par Coxey et Kelly, leurs revendications.... « Le 1er Mai, le cortège des sans-travail se forme, musique en tête. La police garde le Capitole. [...] Il y a des coups de gourdins et des coups de feu échangés, des hommes blessés, foulés aux pieds. Coxey et deux autres chefs du mouvement, Brown et Jones, sont arrêtés. En résumé, cette manifestation colossale finit par un avortement. [...] Elle n'en est pas moins le fait considérable, le grand exemple conseilleur. [...] C'est ça, l'internationalisme des travailleurs. ».

Accès abonné
Tous les lots de la vente aux encheres
En savoir plus
Le résultat de ce lot