GIDE ANDRÉ.

Réunion de 8 lettres autographes signées à Nadine Vogel, épouse de Marc Allégret. 1937-1944 ; ens. 12 pp. in-12 et in-8. Lettres à l'actrice Nadine Vogel qui avait épousé Marc Allégret le 18 octobre 1938 après avoir emménagé avec lui dans le courant de l'année 1937. « Depuis deux jours, Roger Martin du Gard m'a rejoint à Cabris (il loge à l'auberge du village) ; nous remuons ensemble nos souvenirs du Cap d'Antibes et ne tarissons sur votre gentillesse à tous deux. Quel extraordinaire oasis de joie, de confort et d'harmonie vous avez su créer, en dépit de l'oppressante atmosphère ! Jean Schlumberger est également près de nous. J'ai transmis à André Dubois d'affectueux messages de nous tous. Consulté Jean S. sur les sujets possibles de scénarios pour Marc ; mais il se montre aussi sec que moi. En attendant le "grand sujet", qu'il travaille à l'excellent projet d'Achard et ne laisse pas ce dernier s'embelloter par trop. » (Cabris, 21 août [1940 ?]). À ce moment-là, Marc Allégret, réfugié comme Gide dans le Sud, travaillait avec Marcel Achard à Parade en sept nuits. Belle lettre sur la mort de Paul Vaillant- Couturier, beau-frère de Nadine (Paris, 22 octobre [1937]).- Joint du même une lettre autographe signée et trois lettres tapuscrites dont deux avec corrections autographes et une signée, à Lucien Vogel, directeur de presse, éditeur et beau-père de Marc Allégret (Fès, Alger, 13 janvier-25 avril 1944 ; ens. 4 pp. in-4), toutes relatives au « très regrettable texte de Klaus Mann au sujet de Marc » et à la maladie de Nadine, ainsi qu'une lettre autographe signée au comédien Pierre Feuillère relative à OEdipe (Tunis, 2 octobre 1942).

Accès abonné
Tous les lots de la vente aux encheres
En savoir plus
Le résultat de ce lot