Collection d'un Palais en Espagne et à divers - 2ème partie - Orfèvrerie vendredi 17 mars 2017 à 14h00

Hôtel Drouot - 9, rue Drouot 75009 PARIS

Collection d'un Palais en Espagne et à divers - 2ème partie - Orfèvrerie

Kâ-Mondo
EMail : km@ka-mondo.fr
Tél. : 01 48 24 26 10

Mes ordres d'achat
Retour au catalogue
INFORMATIONS SUR LA VENTE
VENTE AUX ENCHÈRES PUBLIQUES

HÔTEL DROUOT – SALLE 7

9, Rue Drouot – 75 009 Paris

VENDREDI 17 MARS 2017 À 14H

COLLECTION D'UN PALAIS EN ESPAGNE ET À DIVERS

DEUXIÈME PARTIE – ORFÈVRERIE

L'éclectique collection qu’il nous ait donnée de disperser aujourd’hui reflète l’art de l’orfèvrerie espagnole et portugaise des XIXe et XXe siècles. Des pièces tant civiles que religieuses y sont représentées, témoignages du talent des orfèvres de Porto, Lisbonne et Madrid parmi lesquels Lo, Aldao, Leitao, Sarmento, Munoz ou Mergulhao ont laissé les plus remarquables signatures.
Une grande variété de pièces d’orfèvrerie européenne telles que des flambeaux du XVIIIe siècle, ménagères, hochets et boîtes serties de pierres dures constitueront l’épilogue de cette vente.
Le point d’orgue de notre vacation demeure l’exceptionnelle collection de pièces d’orfèvrerie par Luiz Ferreira (1909-1994), aujourd’hui considérée comme l’une des plus importantes au monde.
Fait rare pour une maison de vente et son expert d’avoir le privilège d’apprécier une collection aussi remarquable et unique par la diversité, la qualité et le choix des pièces qui la composent. Le célèbre orfèvre Luiz Ferreira (1909-1994), sans doute le plus grand orfèvre portugais du XXe siècle, a pensé et dessiné les quelque soixante-dix pièces que nous présentons au cours de cette vacation.
C’est dans la Rua das Flores, la rue des orfèvres par excellence à Porto, qu’est né, en 1909, Luiz Ferreira, fils et petit-fils d’orfèvres. Dans ce contexte particulier, l’on peut affirmer que cet artiste incarne jusque dans ses gènes l’essence de cet art dans la ville de Porto. C’est dans les années 30 que Luiz Ferreira débute son parcours professionnel, en travaillant aux côtés de son père David Ferreira, qu’il assistera jusqu’en 1943, année du décès de ce dernier. Un an plus tard, la société «David Ferreira, Sucessor & Companhia» est créée, ainsi qu’une boutique dans la Rua das Flores, et c’est dans le cadre de son activité professionnelle que Luiz Ferreira pourra donner vie à toute sa créativité.
C’est à partir des années 60, alors que sa personnalité artistique s’affirme de plus en plus du fait d’une reconnaissance publique croissante, qu’au poinçon «David Ferreira, Suc.» est ajouté son fameux «LF», qui deviendra la caractéristique de la période la plus créative et la plus célèbre de son parcours artistique. Ce poinçon est largement représenté parmi les pièces que nous présentons ici.
L’année 1970 marque l’ouverture de sa boutique Rue Trindade Coelho, ainsi que le début de l’affirmation individuelle de son parcours créateur et commercial. L’indication de cette date, 1970, restera inscrite dans plusieurs poinçons d’orfèvrerie, au-dessus de ses initiales «LF».
Plus tard, en 1984, alors qu’il a 75 ans, il crée la société «Luiz Ferreira & Filhos», dans laquelle seront intégrés ses propres fils, si bien que Manuel, Rosário, David et Benedita Coutinho Ferreira y collaboreront activement.
L’agate, la turquoise, le bois sculpté, la laque rouge incisée, le cristal de roche, la cornaline,... sont autant de matériaux rares et précieux choisis par Luiz Ferreira pour accompagner l’argent froissé, poli ou patiné. Son bestiaire imaginaire composé de girafe, éléphant, licorne, phénix, canards, ... est tout autant conçu comme une sculpture à part entière que l’accessoire d’une pièce de forme.
Si la collection d’animaux exotiques demeure au cours des siècles l’apanage des souverains, les monarques et les cours européennes conservent aujourd’hui des œuvres de Luiz Ferreira dans leur collection. Citons notamment la Reine Élisabeth II, les Rois d’Espagne, Les Ducs de Windsor, la duchesse d’Albe mais aussi le Président Nixon, Jacqueline Kennedy Onassis, la Maison Dior, la Maison Chanel, Tiffany à New York City, Hélène Rochas, Helena Rubinstein, ...

Élie MORHANGE et Morgan BLAISE,
Ghislaine KAPANDJI, Anne GILLET-SEURAT, Nicolas MORETTON et leur équipe.
Nous remercions Brice ALVES pour son aide précieuse dans l’élaboration de cette biographie.

Lots 1 à 27
ORFÈVRERIE RELIGIEUSE DONT BÉNITIERS, CALICES, EX-VOTO, RELIQUAIRES, CRUCIFIX...

Lots 28 à 72
ORFÈVRERIE ESPAGNOLE DONT ALDAO, LO, PEREZ...

Lots 73 à 139
ORFÈVRERIE PORTUGAISE DONT LEITAO, MERGULHAO, MUNOZ, SARMENTO, TOPAZIO...
COLLECTION DE PORTE CURE-DENTS

Lots 140 à 210
IMPORTANTE COLLECTION DES ORFÈVRES FERREIRA (LUIZ ET DAVID)


Lots 211 à 239
ORFÈVRERIE ANIMALIÈRE ET VÉGÉTALE

Lots 240 à 297
ORFÈVRERIE CHINOISE ET EUROPÉENNE
COLLECTION DE HOCHETS

Lots 298 à 319
ORFÈVRERIE FRANÇAISE


Expositions publiques :
Jeudi 16 mars, de 11 h à 21 h.
Vendredi 17 mars de 11 h à 12 h.
Téléphone pendant l’exposition et la vente : 0148002007


Experts :
Morgan BLAISE
14, avenue de l’Opéra,
75001 Paris
Tél: 0678 62 87 55
morgan.blaise@gmail.com
Lots 1 à 318

ARTS DU XXe
Guillaume ROULIN – FIFTEASE

La Graffinière,
41400 Chissay en Touraine
Tél : 0684 84 19 00
info@fiftease.com
Lot 319
CONDITIONS DE VENTE
La vente se fera expressément au comptant.
Aucune réclamation ne sera recevable dès l’adjudication prononcée, les
expositions successives ayant permis aux acquéreurs de constater l’état
des objets présentés.
L’adjudicataire sera le plus offrant et dernier enchérisseur, et aura pour
obligation de remettre ses nom et adresse.
Il devra acquitter, en sus du montant de l’enchère, par lot, les frais et
taxes suivants : 26 % TTC ou 14,40 % TTC (frais judiciaire).
Paiement :
La vente est faite au comptant et conduite en euros.
Le paiement doit être effectué immédiatement après la vente.
L’adjudicataire pourra s’acquitter du paiement par les moyens suivants :
– en espèces : jusqu’à 1 000 euros frais et taxes compris pour les
ressortissants français, jusqu’à 15 000 euros frais et taxes compris pour
les ressortissants étrangers sur présentation de leurs papiers d’identité.
– par virement bancaire.
– par chèque avec présentation obligatoire d’une pièce d’identité.
Les chèques tirés sur une banque étrangère ne sont autorisés qu’après
l’accord préalable de la maison de ventes KÂ-MONDO.
– par carte bancaire (sauf American Express), paiement à distance
possible.
Défaut de paiement :
À défaut de paiement du montant de l’adjudication et des frais, une mise
en demeure sera adressée à l’acquéreur par lettre recommandée avec avis de
réception. À défaut de paiement de la somme due à l’expiration du délai
d’un mois après cette mise en demeure, il sera perçu sur l’acquéreur et pour
prise en charge des frais de recouvrement un honoraire complémentaire de
10 % du prix d’adjudication, avec un minimum de 250 euros.
L’application de cette clause ne fait pas obstacle à l’allocation de dommages
et intérêts et aux dépens de la procédure qui serait nécessaire, et ne préjuge
pas de l’éventuelle mise en oeuvre de la procédure de folle enchère régie par
l’article L 321-14 du Code de Commerce.
Dans le cadre de la procédure de folle enchère, la maison de ventes
se réserve de réclamer à l’adjudicataire défaillant le paiement de la
différence entre le prix d’adjudication initial et le prix d’adjudication
sur folle enchère, s’il est inférieur, ainsi que les coûts générés par les
nouvelles enchères.
La maison de ventes KÂ-MONDO se réserve la possibilité
de procéder à toute compensation avec les sommes dues à l’adjudicataire
défaillant. De même la maison de ventes KÂ-MONDO se
réserve d’exclure de ses ventes futures tout adjudicataire qui n’aura pas
respecté les présentes conditions de vente.
Dès l’adjudication prononcée les achats sont sous l’entière responsabilité
de l’adjudicataire.
Les précisions concernant l’aspect extérieur, plis, mouillures et rousseurs
diverses, les dimensions des lots et leur état ne sont données qu’à titre
indicatif. En effet, les lots sont vendus en l’état où ils se trouvent au
moment de l’adjudication.
Aucune réclamation concernant l’état des lots ne sera admise une fois
l’adjudication prononcée.
Aucun lot ne sera remis aux acquéreurs avant l’acquittement de
l’intégralité des sommes dues.
Les acquéreurs pourront obtenir tous renseignements concernant la
livraison et l’expédition de leurs achats à la fin de la vente.
En cas de contestation au moment des adjudications, c’est-à-dire s’il
est établi que deux ou plusieurs enchérisseurs ont simultanément porté
une enchère équivalente, soit à haute voix, soit par signe, et réclament
en même temps cet objet après le prononcé du mot « adjugé », le dit
objet sera immédiatement remis en adjudication au prix proposé par les
enchérisseurs et tout le public présent sera admis à enchérir à nouveau.
Les éventuelles modifications aux conditions de vente ou aux descriptions
du catalogue seront annoncées verbalement pendant la vente et notées sur le
procès verbal.
1. LES OBJETS VOLUMINEUX adjugés qui n’auront pas été retirés
par leur acquéreur le lendemain de la vente avant 10 heures en salle à
Drouot Richelieu seront entreposés au 3e sous-sol de l’hôtel Drouot aux
horaires suivants à leur demande :
8 h-10 h / 12 h-13 h / 15 h-17 h 30 du lundi au vendredi.
8 h-12 h le samedi.
Magasinage : 6 bis, rue Rossini – 75009 Paris
Tél. : 33 (0)1 48 00 20 56.
Tous les frais de stockage dus aux conditions tarifaires en vigueur
devront être réglés au magasinage de l’hôtel Drouot avant enlèvement
des lots et sur présentation du bordereau acquitté.
2. LES ACHATS DE PETIT VOLUME seront transportés à l’étude où
ils seront gardés à titre gracieux durant quatre semaines.
Passé ce délai des frais de dépôt seront supportés par les acquéreurs au
tarif de 2 € HT par jour calendaire et par lot.